Mieux comprendre, planifier et construire nos milieux de vie.

Strips commerciales : des corridors incontournables au Québec

Catégorisé dans:

Publication : 01 octobre 2021

Les boulevards et les routes à vocation commerciale, communément appelées strips commerciales, sont des voies de communication structurantes, traversant et délimitant des milieux variés. Elles prennent la forme de corridors urbains ou suburbains, le plus souvent de basse densité, où une place généreuse est accordée à la voiture (larges chaussées, intersections imposantes, vastes stationnements, absence fréquente de trottoirs, etc.) et permettant un accès direct aux parcelles qui longent leur tracé.

En raison, d’une part, de leur rôle de liaison et de desserte des milieux de vie et, d’autre part, de la grande accessibilité qu’elles offrent, les strips commerciales accueillent une circulation importante ainsi que de nombreuses activités essentielles au dynamisme des collectivités. Toutefois, ces milieux sont souvent négligés et présentent une morphologie hybride insatisfaisante entre la rue et la route, ce qui les rend peu conviviales et peu sécuritaires, particulièrement pour les déplacements actifs.

Des voies aux profils variés

Se distinguant des rues principales traditionnelles par un encadrement bâti discontinu et souvent irrégulier, les strips commerciales peuvent prendre plusieurs formes en fonction de leur situation, de leur morphologie (emprise publique et milieux traversés) mais également des activités et milieux qu’elles supportent.

TEXTE DE REMPLACEMENT
Les différents types de strips commerciales

En continuité des rues principales traditionnelles, les routes commerciales urbaines en diffèrent néanmoins en raison de la nature de l’environnement bâti, plus distendu et irrégulier. C’est également le cas des strips rurales dans le prolongement ou en contournement des cœurs des petites collectivités.

Les strips commerciales routières sont quant à elles marquées par l'hétérogénéité des tissus urbains traversés. La taille et la profondeur des parcelles sont très variables en fonction de la nature des activités commerciales et des autres usages présents, notamment d’habitation. Dans certains cas, le développement des activités est lié à la position stratégique de ces routes régionales et interurbaines. Il en résulte un tissu hétéroclite où se succèdent centres d’achats, petites unités commerciales et habitations.

Sur les strips commerciales autoroutières, l’environnement routier est encore plus affirmé. Il y a peu voire pas d’espaces pour les modes actifs. Les parcelles y sont très larges et très profondes et l’encadrement bâti est marqué par une importante discontinuité, en dépit d’une volumétrie importante des bâtiments à vocation commerciale, artisanale ou industrielle. L’accès aux terrains riverains reste néanmoins direct, contrairement aux autoroutes.

Des voies utilisées par tous les modes de déplacement

En raison de leur rôle dans la hiérarchie de la trame viaire, et des lieux qu’elles relient, les strips commerciales sont des points de passage obligés pour une part importante de la circulation automobile, ce qui a des conséquences importantes en termes de sécurité routière.

Au-delà de leur forte utilisation pour les déplacements en automobile, les strips commerciales sont aussi incontournables pour les autres modes de déplacements.

Des axes structurants pour le transport collectif

Parce qu’elles traversent une collectivité, la relient à d’autres, ou en connectent des éléments clés (centralité, concentration d’activités, etc.), les strips commerciales sont généralement des axes naturels pour le transport collectif, ce qui pose plusieurs enjeux de cohabitation avec les autres modes :

  • L’efficacité de la circulation
    L’importante circulation automobile affecte négativement l’efficacité du transport collectif, pouvant rendre nécessaire l’aménagement de voies réservées ou d’autres mesures préférentielles. En l’absence de voies réservées, les arrêts fréquents des autobus peuvent entraver la fluidité de la circulation et augmenter les risques de collisions en raison des ralentissements causés ou des manœuvres de dépassement.
  • La sécurité et la convivialité pour les usagers
    La desserte de transport collectif est naturellement associée à une présence accrue de piétons cherchant à accéder à leur destination depuis une station ou à rejoindre celle-ci et, par conséquent, à une augmentation du risque de collisions avec d’autres véhicules (ASSS Montréal, 2013). Cette présence de piétons rend donc nécessaire la mise en place de conditions de déplacement et d’attente satisfaisantes grâce à des aménagements appropriés.

Des voies essentielles pour les déplacements actifs

Les strips commerciales jouent également un rôle central pour les déplacements actifs :

  • Des passages obligés pour tous
    Dans de nombreux milieux, la configuration de la trame viaire ne laisse pas d’autre choix aux piétons et aux cyclistes que de circuler sur ces voies peu conviviales.

  • Des activités génératrices de déplacements
    Les strips commerciales n’étant pas uniquement des lieux de transit, mais également des destinations, elles sont aussi un lieu de fréquentation pour les piétons et les cyclistes, qu'il s'agisse de clients ou d’employés, et qu’ils se déplacent activement par choix ou par dépit.

Une perméabilité limitée avec les milieux traversés

Bien que les strips commerciales offrent un accès direct aux parcelles qui les bordent, les configurations rencontrées présentent fréquemment des inconvénients nuisant à leur bonne intégration au sein des milieux de vie :

  • La grande taille des îlots constitue une barrière physique parfois infranchissables entre la voie et les milieux traversées, ce qui peut limiter l’accessibilité pour les déplacements actifs en l’absence de sentiers publics;
  • Les occasions de traverser la voie de manière sécuritaire sont limitées, ce qui complique et souvent rallonge les déplacements piétons;
  • La configuration de la trame (présence de terre-plein centraux, impossibilité d’effectuer certaines manœuvres) peut être à l’origine de détours non souhaités imposés aux véhicules, risquant de reporter une partie du trafic dans des rues qui ne sont pas conçues pour l’accueillir, et augmentant ainsi les interactions entre les usagers.

Un grand potentiel de transformation

Les caractéristiques d’aménagement et de fonctionnement des strips commerciales en font des espaces porteurs de défis importants à relever en matière de sécurité et de convivialité. Cependant, ces mêmes caractéristiques offrent également des opportunités pour réussir une double transformation :

  • À l’échelle de la voie
    De nombreuses occasions peuvent être saisies pour reconfigurer la chaussée, particulièrement pour accorder plus de place pour les modes actifs et collectifs (rétrécissement et diminution des voies de circulation ou de stationnement, suppression ou réduction de bretelles, etc.). De la même façon, les terrains riverains offrent également des opportunités importantes pour améliorer la qualité du milieu (réduction du stationnement, augmentation de la végétation, amélioration des accès pour les piétons, terrains à requalifier, etc.)
  • À l’échelle urbaine
    Au regard de leurs localisations souvent stratégiques et d’importantes superficies non bâties ou occupées partiellement par des bâtiments de faible valeur, les strips commerciales constituent des emplacements essentiels pour la consolidation des collectivités et l’amélioration de la perméabilité de la trame viaire. Cette transformation doit toutefois se faire impérativement en complémentarité avec les centralités existantes dans une recherche de renforcement mutuel.

Ces mesures visant à transformer les strips commerciales sont présentées, conjointement avec une démarche pour les mettre en œuvre, dans la publication de Vivre en Ville Transformer les boulevards et les routes à vocation commerciale : Outils pour requalifier les strips commerciales en milieux de vie conviviaux et sécuritaires, disponible gratuitement en ligne sur www.vivreenville.org/routes

Partager cette page

Notice bibliographique

Publication : 01 octobre 2021
VIVRE EN VILLE (2021). « Strips commerciales : des corridors incontournables au Québec », Collectivitesviables.org, Vivre en Ville, octobre 2021. [http://collectivitesviables.org/articles/strips-commerciales-des-corridors-incontournables-au-quebec.aspx] (consulté le 18 octobre 2021).


Référence

Agence de la santé et des services sociaux de Montréal (ASSS Montréal), 2013. Sécurité des piétons en milieu urbain : enquête sur les aménagements routiers aux intersections.